L'assurance pour Tous, même pour
les résiliés et quelque soit la raison

Assurez vous dans l'heure !

Devis en direct sur simple appel

numéro de télephone zenith assurances

On vous rappelle :   Rappel gratuit

Prévenir les maladies graves

Comment organiser son dépistage ?

Diabète, hypertension artérielle, risque d’infarctus ou d’attaque cérébrale, cancers, maladie d’Alzheimer : il est possible de prévenir la plupart de ces maladies graves ou de les guérir si elles sont dépistées à temps. A défaut de les guérir, il est aussi possible d’en limiter les complications, de les stabiliser ou d’en ralentir l’évolution.

Bien organiser son dépistage ou celui de sa famille est donc un acte clé pour votre santé et celle de vos proches.

Comment s’y prendre ?

  • Commençons par les actes qui concernent tout le monde :
  • Une consultation dentaire une fois à deux fois par an,
  • Une prise de tension artérielle à chaque consultation,
  • Un bilan sanguin cholestérol et glycémie pour tous avant 20 ans et une autre fois avant 45 ans,
  • Une inspection régulière de la peau pour dépister les grains de beauté douteux.

Continuons par les femmes avant 50 ans :

  • Un frottis du col de l’utérus tous les 2-3 ans, dès le début de l’activité sexuelle,
  • Une autopalpation des seins deux fois par an.

Puis par les hommes avant 50 ans :

  • Une autopalpation des testicules deux fois par an,

A partir de 50 ans commencent les dépistages systématiques des cancers du sein, du côlon, de la prostate et de l’ostéoporose chez les femmes à risque.

En cas de risques particuliers, par exemple en cas d’antécédents de cancers ou bien d’infarctus ou d’attaque cérébrale dans votre famille, il faut voir avec votre médecin traitant comment organiser un dépistage spécifique si nécessaire. Il en est de même si vous fumez car il faudra alors dépister le cancer du poumon et celui de la vessie et vérifier que vous ne commencez pas un bronchite chronique obstructive.

Enfin, à partir de 60 ans, vous pouvez faire des tests de la mémoire si vous pensez avoir des difficultés de ce côté.

En conclusion, dites vous bien que vous et vos proches vous valez bien ce comportement de prévention ! Alors parlez-en ensemble et organisez-vous…